ARS Aquitaine
Comment aider mon bébé ?

  • En lui facilitant la prise de ses biberons. Lors d’une bronchiolite, les bébés se nourrissent moins bien, ce qui peut provoquer une déshydratation (manque d’eau dans le corps). Il faut donc fractionner ses repas, c'est-à-dire lui donner la même quantité mais en plusieurs fois.

  • En aérant régulièrement et en contrôlant la température de la chambre. La température ne doit pas être supérieure à 19°C. Sinon, la multiplication du virus est favorisée. De même, en aérant régulièrement, on remplace l’air porteur de virus et de poussières par un air propre.

  • En installant correctement votre bébé dans son lit. Votre bébé doit être couché sur le dos. Il faut en plus qu’il ait le haut du corps relevé. Pour l’installer dans cette position, vous pouvez utiliser un coussin spécial (coussin proclive) louable en pharmacie. Vous pouvez aussi mettre un coussin sous le matelas et un autre sous ses jambes comme sur le dessin ci-contre. Il faut aussi veiller à ce qu’il soit bien calé pour ne pas qu’il glisse dans le lit, et à ce qu’il ne soit pas trop couvert.

  • En évitant de lui faire respirer de la fumée de cigarette. Vous devez éviter de lui faire respirer la fumée de cigarette et l’odeur du tabac sur les vêtements ou dans la voiture, qui sont irritantes pour les poumons et qui aggravent donc la bronchiolite. Si vous souhaitez des informations pour arrêter de fumer, n’hésitez pas à contacter :

TABAC INFO SERVICE au 39 89

Ou sur internet : www.tabac-info-service.fr

  • En lui nettoyant le nez. Vous l’aiderez à mieux respirer en lui lavant le nez avec du sérum physiologique comme le kiné. Le lavage du nez est très important, surtout avant les repas et le coucher, pour que votre enfant puisse prendre correctement son biberon et mieux dormir. N’hésitez pas à demander au médecin ou au kiné de vous montrer précisément comment faire.


Le nettoyage du nez


Fermez la bouche de votre bébé et tournez-lui la tête sur le côté.
     
Instillez quelques gouttes de sérum physiologique au moment où il inspire (quand l’air entre dans ses narines).


Quand mon enfant doit-il revoir le médecin ?



En général, votre kiné vous l’indiquera, mais si votre enfant :

  • Refuse ses biberons ou perd du poids,
  • A des diarrhées (selles liquides) ou des vomissements,
  • Change de comportement : s’il est agité ou somnole (dort tout le temps),
  • A de plus en plus de mal à respirer,
  • A une température qui augmente (plus de 38.5°C pendant 2 jours),
  • A beaucoup de glaires depuis plus de 10 jours,
Il faut consulter à nouveau le médecin.

 
Réseau Respiratoire d'Aquitaine - 160 cours du Médoc - 33300 Bordeaux
Association loi 1901 reconnue d'intérêt général - Mail : accueil@aquirespi.org


Espace professionnel

Mon compte

Aquitaine Bronchiolite

Qui sommes nous ?

Conditions
Informations légales